Rechercher
  • Jerome Furbeyre

Refuge de Vallonbrun aux portes du Parc National de la Vanoise.

Découvrez en raquettes à neige, les espaces libres et ouverts de la Haute Maurienne. Reconnu comme un des plus vaste territoires de la Savoie, la Haute Maurienne est marquée par une longue tradition agricole, rythmée par des migrations saisonnières. Reclus, l'hiver au village, ses habitants vivaient à l'air libre l'été dans les alpages pendant 100 jours environ. La transition d'un monde à l'autre s'effectuait en deux temps : un inalpage à la mi-juin et une descente à la mi-octobre. Le site pastoral de Vallonbrun porte la trace en même temps qu'il perpétue cette activité saisonnière. Situé à la stricte périphérie du Parc National de la Vanoise, il est occupé aux beaux jours par les troupeaux de Tarines et d'Abondances et passe l'hiver, malmené par le vent, la neige, les changements climatiques.


Monter en hiver aux environs du refuge (2270m) et prolonger sa route vers la chapelle Saint Antoine, c'est l'assurance de caresser du regard les sommets magiques de la Pointe de Charbonnel et de l'Albaron, d'élargir la vue au loin vers le col du Mont Cenis et pourquoi pas, si le ciel est clément, vers les sommets du Thabor et de la Meije.


Cette randonnée peut se faire à la journée ou à la 1/2 journée (en fonction de votre niveau physique) compter 10km et +600m de dénivelé.